Skip to main content
English
French

Vue éclatée de l'iMac M1 24"

Guide Information

= Done = Incomplete

    Describe the specific part or component of this device you're working on. Ex: Battery

    Create a title.

    This brief summary will only appear in search results.

    Communicate background information before the reader dives into the guide.

    Guide Steps

    Step 1 — Vue éclatée de l'iMac M1 24"

    Profitez de cette vue éclatée dans la couleur de votre souhait, à condition que ce soit violet. Nous avons choisi le modèle à configuration milieu de gamme avec les spécifications suivantes :

    Step 2

    Cela fait longtemps que nous démontons des iMac, donc nous sommes plutôt rapides. Mais si vous êtes impatient, rien de tel qu'une radio. Admirez ce superbe cliché de nos amis de chez Creative Electron.

    Step 3

    Le Magic Keyboard joint a été mis à jour pour la première fois depuis 2017. Les coins ont été arrondis, les couleurs assorties à celles des iMac et les touches de fonctions réagencées.

    Step 4

    Notre modèle milieu de gamme est muni de deux ports Thunderbolt 4 et de deux ports USB-C standard. C'est le double par rapport au modèle de base, mais pas grand-chose pour un ordinateur de bureau. Peut-être qu'il y a du potentiel d'expansion à l'intérieur ?

    Step 5

    Hourra ! L'iMac M1 utilise toujours l'adhésif classique pour iMac. Ce n'est donc pas tout à fait le cauchemar iPad-esque que nous craignions.

    Step 6

    Notre tourne-écrou de 2,5 mm fait une rare apparition (peut-être que vous vous souvenez de son rôle dans la vue éclatée de l'iPhone 6s) pour dévisser les vis d'entretoise de la carte mère. Notre set de tournevis Marlin nous couvre.

    Step 7

    Grâce à l'architecture M1, voici la plus petite carte d'iMac à l'heure actuelle. Regardons-y de plus près :

    Step 8

    Posons ce truc, retournons-le et recommençons :

    Step 9

    Parlons connectique ! Les puces USB-C se retournent comme le cache d'un allume-cigare dans une voiture. Puis, elles se déconnectent facilement de la carte d'interconnexion (hyper fine).

    Step 10

    Une fois débarrassés de la gaufrette de carte d'interconnexion, nous nous plongeons dans la seconde partie d'identification de puces :

    Step 11

    Attendez ; ce nest pas fini ! Pour la modique somme de zéro euro, voici un tutoriel de référence listant tout le silicium identifié de l'iMac M1. Nous n'avions pas assez de place ici, donc éclatez-vous là-bas !

    Step 12

    Si, comme nous et d'autres usagers de Twitter, vous avez deviné que ces caisses métalliques brillantes faisaient partie du nouveau système haut-parleur, vous aviez raison !

    Step 13

    Au suivant, la puce de la batterie ! Les deux broches sur le connecteur de sortie indiquent 3 V, ce qui signifie qu'il s'agit probablement de piles CMOS branchées en parallèle. Mais pourquoi deux ? Et pourquoi les placer au milieu du boîtier ?

    Step 14

    Que nous reste-t-il à vider de cet iMacPad ?

    Step 15

    Le logo Apple à l'arrière ne brille peut-être pas autant que celui des MacBook classiques, mais il a encore de quoi rayonner. Comme les iMac précédents, il comprend une encoche qui sert de fenêtre pour une antenne patch.

    Step 16

    Comme promis, nous nous occupons maintenant du clavier tout beau tout neuf ! Malgré la mise à jour, il reste une coquille récalcitrante, mais le trio ventouse solide, alcool isopropylique et patience en vient à bout.

    Step 17

    Le nouveau bloc d'alimentation (avec prise ethernet intégrée) est à présent externe, mais il n'échappera pas à nos outils ! Nous avons dû sortir le matériel poids lourd, mais le jeu en vaut la chandelle.

    Step 18

    Voici venu le terme de notre démontage le plus violet à ce jour – désolé, Pixel.

    Step 19 — Dernières pensées

    L'iMac 24" (M1) gagne un 2 sur 10 sur notre échelle de la réparabilité (10 étant le plus facile à réparer) :

    Your contributions are licensed under the open source Creative Commons license.